Équipe
Réflexion: équipe

Objectif : La réflexion en équipe consiste pour les membres à exprimer leurs pensées, leurs sentiments et leurs opinions sur une expérience partagée, à renforcer l’ouverture et la confiance en l’équipe et à tirer les enseignements et les idées clés à prendre pour améliorer l’application future.

Les membres de l’équipe sont généralement assis en demi cercle. Tout d’abord, réfléchissez individuellement, puis partagez des réflexions individuelles avec le groupe. Des idées et des apprentissages émergent pour une application et une amélioration futures. Utilisez cette session une ou plusieurs fois au cours d’un projet ou d’un programme.

Infos


60-120 minutes


2-40 pers.


Moyen


Tranquille

Bloc-notes (optionnel pour les participants) Cahiers (optionnel pour les participants)

Étape 1 :

Créez un espace accueillant, calme et apaisant pour la session. Vous voudrez peut-être commencer par un enregistrement pour aider les participants à se sentir présents et concentrés.

Note pour l’animateur :

Il y a plus d’un processus de réflexion. La réflexion suit généralement un flux logique;
1. Que s’est-il passé,
2. Analyse / interprétation (Quels facteurs ont contribué à ce qui s’est passé),
3. Enseignements / Application,
4. Quelles actions / conditions à mettre en place pour la prochaine fois.
Les choses à garder à l’esprit pour mener une session avec succès; est votre bonne intention, aidez le groupe à atteindre le but de la session, aidez le groupe à rester sur la bonne voie (temps, discussions, contenu, culture, participation). Rencontrez les membres du groupe où ils se trouvent. Ne forcez pas la recherche de soi si vous souhaitez que la séance soit légère et enjouée, ou inversement. Soyez présent avec vous-même. Écoutez vos intuitions dès qu’elles se présentent et utilisez-les dans la session, le cas échéant.

Étape 2 :

Si c’est la première fois que le groupe fait cet exercice, introduisez l’objectif de la réflexion en équipe et quelques lignes directrices pour une expérience de groupe efficace :
les participants doivent parler de leur point de vue personnel (« déclarations-I », je pense, J’ai appris, etc.), les membres du groupe doivent éviter les généralisations telles que « nous », « tout le monde » et « certaines personnes », et doivent pratiquer l’écoute active lorsque les autres parlent.

Vous pouvez introduire des méthodes, des approches et des comportements qui soutiennent la réflexion en équipe, par exemple :
écoute active, présence, appréciation de points de vue divers, écoute de la compréhension, apprendre en faisant, l’équipe, c’est tout.

Option :
Vous pouvez enregistrer ces comportements de soutien sur un tableau à feuilles mobiles et mener une brève discussion avec les membres de l’équipe afin d’explorer les peurs ou la confusion.

Étape 3 :

Introduisez les questions de réflexion suivantes.
Écrivez-les sur un tableau à feuilles ou fournissez un document imprimé pour que les questions soient facilement lisibles :

  • Que s’est-il passé pendant l’expérience ?
  • Comment ai-je ressenti et quelles ont été mes réactions ?
  • Quelles conclusions ou conclusions puis-je tirer de cette expérience ?
  • Qu’est-ce que j’ai appris ?
  • Comment puis-je appliquer ce que j’ai appris pour améliorer l’expérience future ?
  • Quelles actions puis-je entreprendre en fonction de ce que j’ai appris ?

Étape 4 :

Demandez aux membres de l’équipe de réfléchir aux questions, individuellement et en silence, en écrivant dans leur cahier pendant environ 5 à 10 minutes. Mettez de la musique calme si nécessaire

Étape 5 :

Une fois le temps écoulé demandez au participants de partager de s’organiser en petits groupes (3-5) et de partager leurs réflexions.
Donnez 15 à 20 minutes pour cette étape et rappelez aux participants de s’assurer que chaque personne a la chance de partager.

C’est une opportunité pour les orateurs de parler et pour les auditeurs d’écouter pour comprendre. Les auditeurs ne posent que des questions de clarification, pas de questions intrusives.

Étape 6 :

Rassemblez le groupe et invitez les membres de l’équipe à partager leurs réflexions un par un en faisant le tour du cercle ou de manière aléatoire. Encouragez-les à se connecter avec ce qu’ils ressentent, et pas seulement à ce qu’ils pensent.

Note pour l’animateur :

Le rôle de l’animateur est ici de renforcer le sentiment de confiance et d’ouverture. Encouragez les participants à partager leur point de vue personnel (opposé à celui-ci), à pratiquer une écoute active et à ne pas participer à une discussion ou à un débat.

Étape 2 :

Demandez aux participants de dessiner des éléments de leurs expériences. Ils peuvent inclure leurs points forts et leurs points culminants du voyage, ainsi que des idées, des hauts et des bas émotionnels, des défis, des succès, des frustrations, des histoires et des surprises, des situations, des apprentissages et toute autre chose qui voulait dire quelque chose. Une alternative consiste à effectuer cette étape en utilisant des images de magazines. Étalez un grand tas de vieux magazines, avec des ciseaux et de la colle. Les participants font la même chose que ci-dessus, mais utilisent des découpes de magazines plutôt que des dessins.

Mettez de la musique pendant que les participants réalisent la frise chronologique. Donnez suffisamment de temps pour que le document soit aussi rempli que possible (environ 15 à 30 minutes, selon la taille du groupe et la longueur de la chronologie).

Étape 7 :

Lorsque le temps est écoulé ou qu’il semble être le bon moment de terminer.
Fermez la session en remerciant les membres de l’équipe pour leur engagement et leur participation.
En option, effectuez un bref check-out. Par exemple; « Y a-t-il quelque chose que quelqu’un veuille dire avant de continuer ? » Assurez-vous qu’ils ont une courte pause avant la prochaine activité.