Équipe
Présentations personnelles

Un exercice simple dans lequel chaque participant prépare une présentation personnelle de lui-même en partageant plusieurs expériences, événements, personnes ou histoires importants qui ont contribué à sa formation en tant qu’individu.

Les présentations personnelles ont pour but d’aider chaque participant à mieux se connaître en tant qu’individus et de renforcer la confiance et l’ouverture dans un groupe en élargissant le champ social.

Infos


60-240 minutes


2-40+ pers.


Moyen


Tranquille


Tableau à feuilles mobiles

Étape 1 :

Chaque participant prépare sa présentation personnelle :
une courte présentation sur «3 choses (expériences, événements, personnes, histoires) qui ont contribué à façonner la personne qu’il est aujourd’hui».

La présentation doit être visualisée à l’aide de mots et de symboles sur un seul tableau de papier. Donnez aux participants environ 15-20 minutes pour préparer ceci.

Note pour l’animateur :

Il peut être efficace pour l’animateur de faire sa présentation avant que les participants fassent la leur, un modèle aidera les participants.

Étape 2 :

Présentations: Chaque participant dispose de 3 minutes (ou plus, en fonction de l’heure et de la taille du groupe) pour faire sa présentation à l’ensemble du groupe.

Encouragez la concentration et l’écoute active.

Note pour l’animateur :

Il est très important de créer un espace sûr, accueillant et bienveillant, car les individus partageront des histoires personnelles. Dans certains cas, les individus peuvent partager des expériences qui génèrent de vives émotions en eux-mêmes et / ou au sein du groupe. En tant qu’animateur, il s’agira de rappeler aux participants que c’est normal et bienvenu. Si les individus deviennent trop émotifs, faites un suivi individuel après la séance.

Étape 3 :

Si vous êtes un groupe restreint et que le temps dont vous disposez n’est pas limité, les animateurs peuvent inviter les membres du groupe à poser des questions à chaque personne immédiatement après sa présentation.

Source :

De Hyperisland