Équipe
Méthodologie de travail d’équipe

Ceci est conçu pour fonctionner en tant qu’atelier autonome ou en complément de l’outil d’auto-évaluation d’équipe.

À l’aide de réflexions et de connaissances sur votre processus de travail, votre équipe mettra à jour sa méthodologie en faisant des choix réfléchis sur la manière de travailler ensemble. L’objectif est un développement progressif, pas un changement radical.

Vous allez concevoir une façon idéale de travailler ensemble pour votre équipe.

Infos


60-120 minutes


2-40 pers.


Moyen


Tranquille

Tableau
ou document numérique collaboratif

Étape 1 :

Votre équipe est un système complexe avec des pièces multiples et imbriquées.
Ce système a évolué au fil des jours, des semaines, des mois, voire des années pour devenir ce qu’il est aujourd’hui, cela a probablement été une évolution inconsciente cet atelier vous aide à repenser progressivement ce système.

Nous utiliserons le terme système d’exploitation (OS) du secteur des logiciels pour désigner un système complexe prenant en charge le travail (programmes à exécuter) et qui est amélioré au fil du temps grâce à de petites itérations constantes.

Le problème avec un « système d’exploitation » est que vous n’êtes supposé jamais le voir. Et la seule mission d’un système d’exploitation dans la vie est d’aider ces programmes à fonctionner.

– Linus Torvalds, créateur de Linux (système d’exploitation open source)

Rassemblez votre équipe et affichez les éléments relevés à partir de l’atelier d’auto-évaluation d’équipe.
Donnez à l’équipe du temps pour examiner les déclarations / irritants. L’équipe doit consacrer suffisamment de temps à la révision pour se sentir «dans l’état d’esprit» d’un l’atelier d’auto-évaluation.

Si vous n’avez pas suivi cet atelier, prenez 15 minutes pour réfléchir individuellement à ces catégories :

  • Relations d’équipe et environnement
  • Information et prise de décision
  • Responsabilité et imputabilité
  • Apprentissage et objectif individuel
  • But collectif
  • Bénéfice et productivité

Étape 2 :

Prenez les catégories une par une et demandez au groupe :

Dans une équipe idéale, équipée pour un monde en réseau, avec le but et la culture que nous avons définis, comment pourrions-nous faire cela différemment ?

Structurer la prise de parole en invitant tout le monde à contribuer. Vous recherchez des déclarations positives et ambitieuses qui répondent à la question. Une seule personne peut parler à la fois.

Vous visez ici un consentement et non un consensus. Vous n’avez pas tous besoin d’être d’accord sur les nouvelles déclarations, vous devez simplement vous assurer que personne ne les désapprouve fortement.

Expliquez au groupe que, lorsque leur prise de parole est passée, ils peuvent s’appuyer sur la déclaration de quelqu’un d’autre ou être tout à fait en désaccord avec elle. Et s’ils ne sont pas d’accord, ils doivent proposer une solution alternative.

Continuer ainsi chacun son tour jusqu’à ce que vous ayez pris une décision concernant le premier énoncé de la première catégorie.

Étape 3 :

Affichez la première déclaration sur le mur ou ajoutez / modifiez un document numérique.

Créez autant d’énoncés positifs et ambitieux que possible dans le temps dont vous disposez. Il est important de dire que c’est un travail collectif difficile et que si vous le faites correctement, cela prendra du temps et sera fatigant mentalement.

15 minutes avant la fin de votre session, choisissez une déclaration sur laquelle vous vous concentrerez en équipe la semaine prochaine. Chaque membre de l’équipe doit s’engager verbalement à se concentrer sur la modification de cet élément du comportement de l’équipe.

Lors de votre prochaine réunion ordinaire (ou d’une réunion programmée si vous n’avez pas de réunions régulières), discutez uniquement de cette déclaration :

  • Comment as-tu fais ?
  • Cela a-t-il fonctionné ?
  • L’approche doit-elle être révisée ?

Faites-le encore et encore, à chaque nouvelle déclaration. Ce devrait être un processus itératif continu. Pensez à quelle fréquence vous mettez à jour les applications sur votre téléphone. Presque chaque jour, vous devez télécharger une nouvelle version de Facebook, WhatsApp ou Google Maps, avec des améliorations incrémentielles du système d’exploitation.

C’est l’état d’esprit dont vous avez besoin