Design thinking !

Et dans la langue de Molière ?
Itérations & processus de conception UX
Galvaudé ou pas… Comme on aime bien utiliser des termes qui envoient du bois…

Cycle de conception itératif

Le processus est hautement itératif, des allers-retours entre les différentes phases sont nécessaires. Lorsque l’on arrive à une fin de cycle et que le niveau de qualité est atteint et donne satisfaction au concepteur le produit est alors implémenté et déployé, sinon on reprend sur une étape précédente.

Planification

Définitions & recherche préliminaires

  • définition du projet,
  • recherche secondaire,
  • recrutement des utilisateurs,
  • déontologie & éthique etc.

Exploration

Recueil des besoins utilisateurs

  • Entretien,
  • focus groupe,
  • observation,
  • questionnaire exporatoire,
  • sondes culturelles etc.

Idéation

Production d’idées de conception

  • Brainstorming,
  • carte d’idéation,
  • charrette design,
  • experience maps,
  • personas,
  • techniques génératives etc.

Génération

Formalisation des idées de conception

  • Design persuasif,
  • gamification,
  • iconographie,
  • maquettage,
  • storyboarding,
  • trie de cartes etc.

Évaluation

Évaluation itérative, go no go…

  • Complétion de phrases,
  • courbes d’évaluation UX,
  • échelles d’utilisabilité,
  • évaluation des émotions,
  • test des 5 secondes,
  • tests utilisateurs etc.

Vous allez mobiliser plusieurs méthodes lors de la conception, et pour cela vous disposez de plusieurs alternatives.

Votre choix devra être influencé par les facteurs suivants :

  • orientation globale de votre projet : priorisation sur le contexte d’interaction naturel, innovation, implication des utilisateurs
  • affinités et approches : démarches participatives, vision ethnographique etc.
  • Contraintes du projet : ressources, matériel, temporelle, accès aux utilisateurs

Astuce pour une bonne collaboration ?

Vous remarquerez des similitudes entre les méthodes dites agiles et les itérations présentées ci-dessus, il est intéressant de noter que cette méthode fonctionne très bien avec les sprints (scrum), il faudra cependant dans un soucis d’optimisation que la partie UI/UX ne prenne pas trop d’avance, on considère qu’un ou deux sprints d’avance suffisent à garder un bonne équilibre et l’on évitera ainsi de perdre l’agilité pour ne pas travailler pour rien, en cas d’adaptation du projet.

Et en image

Jake Knapp
« Sprint » by Jake Knapp – BOOK SUMMARY.
J’aurais vraiment besoin d’un dessin